INTEGRAAL-concept

INTEGRAAL-concept

Pensées et citations

Quelques pensées personnelles et des citations choisies parmi des auteurs connus.


Pensées im-personnelles

 

Au fil de mes expériences de vie et de mes cogitations mentales me sont venues des pensées, des idées, des formules. Certaines d’entre-elles me semblaient moins stupides que d'autres alors je les consignais dans un carnet sans trop savoir quoi en faire. Ce blog est l'occasion d'en proposer une sélection. Elles sont présentées de façon chronologique, les premières, donc les plus anciennes, datent des années 2000. Tout est livré pêle-mêle, des pensées les plus “sérieuses” comme les plus “humoristiques”. J'ai qualifié ces pensées "d'im-personnelles" car au fond elles viennent d'un espace commun qui est l'esprit collectif. L'ego qui aime s'approprier les choses "personnellement" n'aime évidemment pas entendre cette vérité non-duelle.

 

Bonne lecture 

Alain

 

 

***

 

«  La liberté aujourd'hui : avoir sur sa télévision le choix de ses chaines ».

 

 

« L'espoir, c'est la nostalgie de ce qui n'est pas encore arrivé ».

 

 

« L'énergie que l'on déploie à regretter le passé suffirait à préparer un meilleur avenir ».


« Tantôt on surestime son prochain, tantôt on le sous-estime, mais on l'estime rarement à sa juste valeur ».


«  L'intuition est le souvenir de ce qui va arriver ».


«  La naïveté est le stade intermédiaire entre l'innocence et la connaissance »


« La vérité d'aujourd'hui est une utopie du passé et  un mensonge de l'avenir ».


« Certaines personnes en quête d'amour savent précisément tout des conditions nécessaires et indispensables pour trouver le partenaire idéal... c'est pour cela qu'elles ne trouvent personne ».

 


« Il y a au paradis du bonheur à ne plus savoir qu'enfer ».

 


« Quand on parvient enfin à savoir en quoi un psychologue pourrait nous aider, c'est que nous pouvons nous en passer ».


« La sagesse ne consiste pas à tout savoir, mais à savoir où aller chercher la connaissance dont on a besoin : le plus souvent en nous même ».


« La crise existentielle provoque chez l'homme une remise en cause et une évolution que  sa volonté seule ne permet pas la plupart du temps ».

 

 

« Celui qui croit à l'éternité... peut faire une croix sur sa tombe ».

 


« Pour l'homme converti à la réincarnation, le plus terrifiant n'est pas de mourir, mais de songer à revenir sur terre pour une autre vie ».


« Un des plus grands cadeaux que l'on puisse faire à un être humain n'est pas de lui donner une chance, mais de lui redonner encore, et à nouveau et encore une autre chance ».


« Etre original, c'est répéter quelque chose que tout le monde a oublié ».


« Il est préférable d'être vexé par une personne honnête que d'être flatté par un hypocrite ».


« Dans les premières étapes de la sagesse, on cherche à savoir qui dit la vérité. Dans les suivantes, on s'aperçoit que tout a été dit depuis longtemps. Dans les dernières, on commence à mettre ces vérités en application ».

 


« On qualifie souvent de vieux cons ceux qui pensent que c'était mieux avant, mais plus rarement de jeunes cons ceux qui pensent que tout est mieux aujourd'hui ».

 


« Pour montrer que l'on a assimilé certaines idées ou certains principes, il suffit de les énoncer aux moments opportuns de la vie, et non de les expliquer ».


« Il y a un danger à se persuader qu'une personne ayant autorité dans une matière est forcément maitre de toutes les autres, c'est le problème du spécialisme ».


« Ce qu'on appelle le diable n'est que la main gauche de Dieu ».


« Savoir ne rien faire est beaucoup plus difficile que de ne rien savoir faire ».


« Une partie du but est inclus dans le chemin qui y conduit ».


« La liberté de l'homme actuel consiste à pouvoir se déplacer dans la cour de sa prison ».


« La vie est une longue course entre l'apprentissage et l'usure. 

 

"L'idéal serait de regarder le monde avec une paire de jumelle : de loin et de près à la fois , avec le recul mais aussi le soucis du détail"

 


« On se croit libre, ou bien l'on se déclare libre lorsque tout ce qui nous enchaîne encore nous est, au fond, indispensable ».


« La seule bonne conviction : celle selon laquelle il ne faut pas en avoir, autrement dit: je doute qu'il soit important de ne jamais douter ».


« La mauvaise conscience est faite de bonne mémoire ».

 


« Sans preuves et avec des scies, tout le monde est coupable ».



« Si l'homme était libre, il choisirait d'être heureux ».


« La manière la plus convaincante de mentir est de dire presque la vérité ».


« Mentir, c'est contracter un crédit qu'il faudra rembourser tôt ou tard. Plus le mensonge est gros, plus le taux d'intérêt est élevé ».


« Les convictions ne servent parfois qu'à nous reposer de nos changements d'opinion ».


« L'homme n'est pas assez habile pour marcher en équilibre sur la crête aiguisée du juste milieu. Il préfère, comme l'enfant sur la balançoire, se laisser emporter d'un extrême à l'autre ».


« A 20 ans, on réfléchi sur le vécu que l'on a pas encore, A 40 ans, on a pas le temps de réfléchir au vécu que l'on a acquis, A 60 ans, on a plus envie de réfléchir sur le vécu que l'on commence à oublier ».


«  Il y a chez certains militants de la tolérance plus de haine que chez les gens dont ils dénoncent l'intolérance ».


« Seul le premier qui porte un blouson noir, un tatouage ou un piercing est un rebelle, tous ceux qui suivent sont des conformistes ».


« Un bon travail est plus divertissant qu'un mauvais loisir ».


« La seule idée que puisse se faire l'homme de l'infini n'est jamais que celle d'une chose très très lointaine »


« L'extraverti doit s'affranchir des contraintes du monde extérieur, l'introverti des contraintes de son esprit ».


«  Que restera t-il de nous au pied de notre tombe lorsque nous aurons déposé tous les vêtements portés dans notre vie ? » 


« Qu'il suffit de peu pour que l'on vous trouvent intéressant : quelques compliments bien choisis ».

 

"La principale tromperie du mouvement new-âge est de prétendre pouvoir passer du sous-humain au sur-humain, sans passer par la nécessaire guérison psychologique et mentale qui nous rendra d’abord humains."

 


"La fin en soi d'une démarche spirituelle, c'est le début du Soi et la fin du Moi".

 


"Nous croyons en la nature radicale et absolue de Dieu, mais étrangement, nous avons du mal à croire à la radicalité nécessaire pour l'atteindre de manière sûre".

 


 « Le non-initié croit à la vérité des autres, le chercheur découvre qu'il a des croyances, l'initié ne croit plus, il sait ou ne sait pas... et il croît ».


 

 « Les jolis mots que l'on couche sur le papier ne sont que le reflet d'une pensée qui s'est déjà évaporée »


 « Le bien être spirituel ne consiste pas à atteindre une destination particulière, mais à dépasser successivement toutes les étapes que l'on croyait définitives, dans un voyage sans fin vers l'absolu » 



« La manière la plus rapide de faire briller le soleil est de chanter sous la pluie »



« Celui qui a des opinions tranchantes se coupe de la vie ».

 


« La liberté est un concept non emprisonnable par le mental humain »


« L'idéalisme est la porte du paradis pour les âmes courageuses, et la porte de l'enfer pour les âmes paresseuses »


« La ruse est le fils myope de la véritable intelligence »



« Si les océans sont salés, c'est peut-être pour nous signifier que la véritable connaissance n'est buvable qu'à la source ». 


"On dit que l'enfer est pavé de bonnes intentions, mais la réalité n'est-elle pas inversée ? que puis-je trouver sous les pierres carrées, froides, lourdes et blessantes, de l'ego, sinon le sable chaud et clair de la plage, celle du Paradis ?"

 

 

"En soignant nos relations sentimentales, nous guérissons aussi notre relation au sexe opposé en général, et harmonisons également la relation du masculin avec le féminin, du yin avec le yang en soi même. Toute polarisation se trouve reflétée de manière fractale à tous les niveaux du monde."

 

 

"Les croyances sont à l'esprit ce que les passions sont au corps émotionnel.  Elles ont  totale autorité sur nous tant que nous les identifions comme définissant notre nature véritable." 

 

 

« L'enfant compte les fées, l'adulte fais les contes ».

 

 

"L'enseignant qui perd de la crédibilité n'est pas celui qui avoue son impuissance à répondre à une question, mais celui qui répond à coté en voulant donner l'impression de savoir."

 

 

"Pour assurer un certain équilibre psychologique, la force des croyances doit être proportionnelle à celle des instincts. Plus les instincts sont maîtrisés, plus les croyances peuvent s'effacer au profit de la véritable connaissance."

 

 

"L'être humain est victime d'un syndrome de Stockholm généralisé: il craint ses bourreaux, il hait sa captivité, mais il a davantage peur de la liberté. Il reste trop souvent attaché à  la sécurité illusoire et dérisoire de ses geôliers."

 

 

"La magie d'un instant ne dépend en rien de la qualification, du degré de spiritualité des personnes présentes, mais en tout de la fusion de ces personnes dans un même soi, le temps d'un miracle."

 

 

"La croyance est une paire de lunette teintée que nous portons à notre insu, et qui nous montre une réalité «personnelle» qui n'est jamais celle de des autres. Il existe autant de nuances de teintes que d'individus." 

 

 

"Un gramme d'intelligence vaut mieux qu'un kilo de mémoire".

 

 

"Notre aliénation provisoire à la matière nous garantit notre affiliation définitive à l'esprit. Le temporel formel n'est qu'un bref cauchemar au sein de l'informel intemporel. Il a donc forcément une fin, notre liberté est de l'accélérer, ou non."

 

 

"L'ego est  un programme informatique appelé  "SAIS" (Séparation-Autonomie-Indépendance-Solitude ), et par définition, il ne veut pas se laisser désinstaller. Laissons-le être contaminé "en douce" par le virus de l'amour".

 

 

"Il n'est pas tant important que le contenu d'une information soit entièrement vraie, ou que sa source soit fiable, mais plutôt qu'il fasse écho à la vérité que nous portons chacun en nous-mêmes".

 

 

"Certains athées convaincus n'ont pas peur de ce monde parce qu'ils y croient, et ils croient donc en leur pouvoir total de le manipuler à leur guise, sans aucun scrupules. A l'opposé, certains croyants sincères en Dieu n'ont pas peur de ce monde parce qu'ils n'y croient pas, et dans ce cas  comment être effrayé par une illusion ?"



"Le cerf joyeux brame à travers les bois,

Le cerf triste boit en écoutant du Brahms."

 

 

"On ne guérit d’aucune blessure, car l'homme est lui-même blessure. On décide simplement de ne plus croire au fait d’avoir été blessé, par le pardon authentique. Rien ne peut réellement nous meurtrir dans un rêve, mais on reconnaît vraiment cela au moment où l’on s’en éveille"

 

 

"Le plus utile à l’éveil en matière de spiritualité, c’est ce qu’il reste tout au fond de notre coeur après avoir tout oublié de ce que l’on croyait avoir appris à ce sujet par notre esprit".

 

 

"Une croyance contre-nature au regard de notre vraie réalité ne peut produire que des effets de courte durée. Il en est ainsi de la foi que nous mettons dans les objets ou les corps pour trouver, sans succès, la paix et le bonheur durable".

 

 

"Les « spiritualistes » ne pourront convaincre les « matérialistes » seulement quand ils seront eux-même totalement convaincus et investis de leur propre spiritualité, et qu’elle produira dans leur vie des effets… matériels".


30/10/2016
0 Poster un commentaire

Citations préféres de Frédérich Nietzsche (1844-1900)


« Bien souvent, dans nos relations avec un autre homme, le retour au juste équilibre de l’amitié se fait si nous ajoutons dans notre plateau quelques grains de tort »

 

« Celui qui donne quelque chose de grand ne trouve pas de reconnaissance, car le donataire, rien qu’en le recevant, a déjà trop lourd à porter »

 

« Une âme délicate est gênée de savoir qu’on lui doit du remerciement, une âme grossière, de savoir qu’elle en doit »

 

« Dans tout parti il y a un homme qui en professant avec trop de foi les principes du parti, incite les autres à le déserter »

 

« Les jugements des indifférents font très mal parce qu’ils ont un ton d’impartialité presque impersonnel »

 

« Si l’on est devenu maitre en une chose, on est pour l’ordinaire resté par cela même un apprenti dans la plupart des autres, mais on en juge inversement »

 

« Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges »

 

« Il faut, en vue de la connaissance, savoir utiliser ce courant intérieur qui nous porte vers une chose, et à son tour, celui qui, après un temps, nous en éloigne »

 

« L’exigence d’être aimé est la plus grande des prétentions »

 

« On oublie sa faute quand on l’a confessé à un autre, mais d’ordinaire, l’autre ne l’oublie pas »

 

« La flamme n’est pas aussi lumineuse pour elle même que pour les autres qu’elle éclaire : de même aussi le sage »

 

« L’avantage de la mauvaise mémoire est qu’on jouit plusieurs fois des mêmes choses pour la première fois »

 

« L’adepte du martyr souffre plus que le martyr »

 

« Des passions naissent les opinions : la paresse les fait cristalliser en convictions »

 

« Chaque action qui est accomplie avec réflexion ne s’accompagne t-elle pas d’une sacrifice, la pire ou la meilleure ? »

 

« Nos défauts sont les yeux avec lesquels nous voyons l’idéal »

 

« On se casse rarement la jambe tant qu’on grimpe péniblement dans la vie, mais bien quand on commence à prendre ses aises et choisir les chemins faciles »

 

« La femme est accomplissement et l’homme promesse »

 

« Une affirmation agit avec plus de force qu’un argument sur la majorité des gens, l’argument éveille la méfiance »

 

« Aussi longtemps qu’on te louera, crois bien toujours que tu n’est pas encore sur ta voie, mais sur celle d’un autre »

 

« Chaque mot est un préjugé »

   

« Des femmes peuvent très bien  lier amitié avec un homme, mais pour la maintenir, il y faut peut-être le concours d’une petite antipathie physique »

 

« S’interdire l’expression des passions, c’est déjà les affaiblir elles-mêmes »

 

« L’amour pardonne jusqu’au désir de l’être aimé »

 

« La décision chrétienne de trouver le monde laid et méchant a rendu le monde laid et méchant »

 

« Nos pensées sont les ombres de nos sentiments, elles sont toujours plus obscures, plus vides, plus simples que ceux-ci »

 

« La plus perfide façon de nuire à une cause est de la défendre intentionnellement avec de mauvaises raisons »

 

« Avec une voix forte, il est presque impossible de penser à des choses subtiles »

 

« Toute habitude rend notre main plus ingénieuse et notre génie plus maladroit »

 

« Ce que nous faisons n’est jamais compris, seulement loué ou blâmé »

 

« J’ai fait cela dit ma mémoire – impossible dit mon orgueil – et il s’obstine . En fin de compte, c’est la mémoire qui cède »

 

« Maturité de l’homme : retrouver le sérieux qu’il mettait au jeu, étant enfant »

 

« De nos jours, ceux qui approchent de la vérité ont tendance à sentir en eux l’incarnation du Dieu…dans la bête »

 

« La musique offre aux passions le moyen de jouir d’elles mêmes »

 

« Ce que l’on fait pas amour s’accomplit toujours par delà le bien et le mal »

 

« Parler beaucoup de soi peut être un moyen de se dissimuler »

 

« Personne n’as jamais été assez sincère pour définir la sincérité »

 

« Ce qui me bouleverse, ce n’est pas que tu m’ais menti, c’est que désormais je ne pourrais plus te croire »

 

« Le christianisme a empoisonné Eros. Il n’en est pas mort, mais il en est devenu vicieux »

 

« Quand la paix règne, l’homme béliqueux se fait la guerre à lui-même »

 

« Mourir de soif en pleine mer est affreux. Pourquoi mettre tant de sel dans votre vérité qu’elle ne soit même plus bonne à étancher la soif »

 

« Les grandes époques de notre vie sont celles où nous avons enfin le courage de déclarer que le mal que nous portons en nous est le meilleur de nous même »

 

« Le dégout de la souillure peut être tel qu’il nous empêche de nous nettoyer, de nous justifier »

 

« Le concubinage lui-même a été corrompu – par le mariage »

 

« Quand il nous faut réviser notre jugement sur le prochain, nous lui en voulons de l’incommodité qu’il nous cause »

 

« Conseil en forme d’énigme : si tu veux être sur que la chaine tienne, mords là ! »

 

« Ce que nous faisons le mieux, notre vanité voudrait que cela passât pour être le plus difficile »

 

« Le sens du tragique croit et décroit avec la sensualité »

 

«  La bouche peut mentir, mais sa grimace  alors dit cependant la vérité »

 

« On en vient à aimer son désir et non plus l’objet de ce désir »

 

« Tout ce qui ne tue pas rend plus fort » 

 

« Quand on a la foi, on peut se passer de la vérité »

 

« Si nous nous trouvons tellement à l’aise dans la pleine nature, c’est qu’elle n’a pas d’opinion sur nous »

 

 


02/10/2016
0 Poster un commentaire

Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser