INTEGRAAL-concept

INTEGRAAL-concept

Questions - réponses

Je me tiens à votre disposition pour répondre à toutes vos questions en lien avec la philosophie non-duelle (dans la mesure du possible), mais aussi au sujet de tous  les articles publiés dans ce blog. Vous pouvez me les faire parvenir par le formulaire de CONTACT en page d'accueil.

?


Quels liens entre niveaux logiques et non-dualité ?

Sylvie Cha m'a envoyée cette question plutôt technique mais très intéressante, merci à elle.

 

"Quels  liens pourrais-tu faire entre les niveaux logiques et la non-dualité? ".

 

 

 

 

 

Pour ceux qui ne connaissent pas la PNL et les niveaux logiques, il serait utile (et même indispensable) de lire les 2 nouveaux articles dédiés dans la rubrique "articles fondateurs" (ou il y a d'ailleurs une première ébauche de réponse à cette question). Et ceux pour qui l'idée de non-dualité est encore obscure peuvent relire dans la même rubrique les articles introductifs sur la dualité et la non-dualité.

 

Avant toute chose, il est important de rappeler que les "niveaux logiques" sont un outil, un concept et que dans l'absolu il n'y a aucun rapport entre un concept et la réalité (la non-dualité). Or, bien que tous les concepts soient « faux » car non réels (séparatifs), certains d’entre eux peuvent pointer vers la réalité et nous en rapprocher, tandis que la plupart nous en éloignent. C'est heureux car étant lui-même produit d'un concept (la séparation), notre esprit ne peut produire à son tour que des concepts, des symboles, et ne saurait vivre par lui-même qu'une expérience (un reflet) de la non-dualité, mais jamais être lui-même la non-dualité.

 

Si l'on revient aux niveaux logiques, nous voyons qu'ils forment une pyramide qui permet de distinguer des "niveaux d'information" et de les classer selon une logique de cause à effet. Cela peut se résumer par cette phrase attribuée à Einstein: "On ne peut pas résoudre un problème au niveau où il est perçu, mais au niveau (supérieur) ou il a été crée". Tant que nous restons dans le cadre de cette pyramide, nous restons dans le concept et la dualité, mais à des niveaux de plus en plus subtiles. Et surtout, par un effet d'entonnoir inversé, nous réalisons que l'infinité de l'expérience humaine se réduit finalement à une cause initiale: C'est l'idée que nous nous faisons de nous-même qui engendre tous les niveaux d'expériences possibles en aval: valeurs, croyances, capacités, comportement et choix de l'environnement.

 

Ainsi, les niveaux logiques peuvent être utilisés comme une échelle permettant de monter vers les causes de plus en plus profondes et primordiales de notre expérience, chaque barreau représentant un niveau logique à connaitre, comprendre et expérimenter en pleine conscience. Par exemple, les thérapies dites "brèves" vont surtout s'atteler à travailler sur le comportement et les capacités (connaissance de soi, confiance en soi, reprogrammation mentale..). Les thérapies de longue haleine vont tenter de défaire les blocages, démasquer et démêler les croyances profondes, les valeurs, pour en connaitre l'origine et les remettre en cause si besoin. Mais c'est aussi le cas dans tout travail sincère sur soi.

 

Enfin, arrivés en haut de la pyramide, nous devons nous questionner sur notre identité profonde et le sens que nous lui donnons. C'est la fameuse question préconisée par les sages: "Qui-suis-je ?". Ou encore: "Connais-toi toi-même et tu connaitras l'univers". Et en fonction de la réponse donnée, nous resterons dans la pyramide (dualité), ou bien nous serons propulsés en dehors d'elle, dans un domaine qui la transcende (non-dualité). Pilule bleu ou pilule rouge ? Il est intéressant de noter que le créateur des niveaux logiques a prévu une ouverture à sa pyramide: Au delà du domaine rationnel de la pyramide elle-même s'étend pour qui veut bien l'explorer le domaine spirituel, qui lui-même peut-être duel ou non-duel selon la perspective que nous choisissons.

 

"Suis-je une personne physique faisant une expérience spirituelle ? Ou bien un être spirituel faisant l'expérience de l'univers matériel ?". Dans le premier cas, nous pouvons nous contenter d'évoluer dans le cadre de la pyramide, dans le second, nous élargissons largement nos perspectives, mais le chemin vers la non-dualité n'est pas tout à fait terminé ! "Sommes-nous de multiples esprits créant chacun un monde matériel "personnel" (new-age) , ou sommes-nous une seule entité un pur esprit global couvrant tout ce qui existe réellement, et qui rêve d'un monde habité de multiples esprits séparés (dualité). Dans le second cas, il reste encore à s'éveiller du rêve, de la matrice.

 

Les niveaux logiques qui nous servent d'échelle ne sont plus nécessaires passé ce stade ultime, car nous quittons la pyramide de la dualité, ou plutôt, elle disparait car elle faisait partie du monde rêvé des concepts. Dans la réalité ultime, il n'y a plus que l'unité de la paix et de la joie. L'échafaudage qui nous aura permis d'exploiter ce que la dualité avait de plus subtil et donc de plus utile n'est plus nécessaire, il a rempli sa fonction d'échelle ou d'ascenseur vers la frontière ultime de la dualité. Le dernier pas qui nous fera basculer ne dépend pas de nous, mais c'est une autre histoire... En attendant, il nous faut maitriser le fonctionnement de la dualité, et à cette fin les niveaux logiques font partie des outils précieux pour gagner du temps et élargir sa vision grâce à une vue d'ensemble du "problème duel".

 

Alain – décembre 2016.

 

 


01/12/2016
0 Poster un commentaire

Cache refresh
Cache refresh
Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser